The Ex – 33 ans et des poussières…

Publicités

The Ex + Getatchew Mekuria – La Gaîté Lyrique – 10 juillet 2012

Second concert de The Ex cette année. Toujours cette sensation de voir sur scène le meilleur groupe de rock du monde (carrément), sensation que je ne peux malheureusement jamais retrouver sur disque. The Ex est définitivement pour moi un groupe de scène.

Ils étaient accompagnés ce soir par le saxophoniste ethiopien Getachew Mekuria, et d’une section d’instruments à vent où l’on pouvait reconnaître Xavier Charles (Clarinette) et Ken Vandermark (Saxophone baryton). Ce qui est frappant avec The Ex, c’est la perméabilité de leur musique à d’autres influences (Europe de l’Est, Afrique, Jazz…). Ces apports sont assimilés, enrichissent le punk rock du groupe, sans jamais le dénaturer.

Terrie et Andy s’amusent sur scène comme des gamins quand Katherine, grande prêtresse du temple rythmique, donne la mesure de chaque morceau pour mieux permettre les dérapages les plus extrêmes sans jamais sortir de la route. Du grand, art assurément. Il faut aller écouter The Ex en concert !

The Ex / Nate Wooley – Les Instants Chavirés – 24 mars 2012

Après maintes reconfigurations, The Ex se présente désormais en formation resserrée (trois guitares, batterie et voix). Terrie sue sur sa guitare, Andy virevolte, Katherina, en gardienne du rythme, groove comme peu de batteurs de punk rock savent le faire et Arnold de Boer, remplace avec gouaille, sans le singer, GW Sok au chant. Les riffs sont toujours aussi tendus, secs comme des triques, les accordages toujours aussi peu orthodoxes. La complicité bruitiste entre Andy et Terrie fonctionne à la perfection sans sombrer dans la redite.

Le concert sera en grande partie consacré au répertoire du dernier disque publié par le groupe, Catch My Shoes, avec en point d’orgue, Eoleyo, un morceau inspiré d’un traditionnel ethiopien, chanté par Katherina.

La formidable énergie dégagée sur scène en fait certainement un des groupes en activité parmi les plus impressionnants à voir en concert.

En première partie, Nate Wooley a exploré quelques horizons sonores de la trompette, torturée, mise en boucle, hurlante, crachant des textures superbes à nos oreilles. Une belle découverte.

The Ex + Tom Cora

Tom Cora avait aussi collaboré au début des années 90 avec le groupe anarcho-punk The Ex pour deux albums lyriques et incendiaires, Scrambling at the Lock et And the Weathermen Shrug Their Shoulders.