Ghedalia Tazartès – Works 1977 – 79

Ghedalia Tazartès a gravé entre 1977 et 1979 quatre disques uniques, essentiels, inclassables, publiés, souvent des années après leur enregistrement, sur de petits label, pas souvent bien distribués. Depuis, des rééditions CD (sur Alga Marghen notamment) ont permis de mieux faire connaître ces pépites.

Ce coffret de quatre LP et un 10″ publié par Vinyl on Demand rassemble ces albums dans un artwork comparable aux éditions originales, accompagnés d’un inédit de 20 minutes – Quelque part quelqu’un.

Il est difficile de décrire la musique de Ghedalia Tazartès: il suffira de parler de poésie sonore, d’exploration des tréfonds de la voix humaine, d’électroacoustique autodidacte, de musique concrète enfantine, d’art musical brut, de chansons de travioles, de new-wave cabossée, d’indus préhistorique ou encore de musique ethnique improvisée.

Que ce soit par le biais de ce coffret ou d’autres disques, ou encore lors de ses rares performances en solo ou en trio avec David Fenech et Jac Berrocal, il faut absolument (re)découvrir Ghedalia Tazartès.

Vinyl on Demand – VOD 91

Ghedalia Tazartès

Ghedalia Tazartès n’est pas un artiste. Il est  brut.
Ghedalia Tazartès ne chante pas. Il fait de la musique avec sa bouche.
Ghedalia Tazartès ne se dissimule pas. Il est entier.
Ghedalia Tazartès n’écrit pas. Il fait sonner la poésie.
Ghedalia Tazartès était ce soir aux Instants Chavirés.