Daunik Lazro / Michel Doneda / Ninh Lê Quan – Concert Public – 1988

Daunik Lazro : saxophone alto
Michel Doneda : saxophone soprano
Ninh Lê Quan : percussions

Je ne sais plus comment ce disque est arrivé chez moi. Il a du déjà me suivre dans plusieurs déménagement sans que je ne l’écoute beaucoup. Alors pourquoi le ressortir ce soir ? Difficile à expliquer sauf par une concordance de temps et de curiosité.

Lors de l’enregistrement de ce disque en janvier 1988, je ne m’intéressais pas du tout à ces musiques-là, j’en ignorais sans doute complètement l’existence. Il faut ré-écouter ces enregistrements des années 80 pour réaliser que beaucoup de temps a passé pour l’amateur que je suis et les musiciens qui l’ont créé. Peut-on par exemple aujourd’hui imaginer Michel Doneda signer de son nom deux titres sur un disque ?

Car il n’est pas vraiment question ici de musique totalement improvisée ou non idiomatique, tant les influences sont ici perceptibles (free jazz, musiques traditionnelles indiennes ou est-européennes, musique contemporaine). Le stade de maturité de chacun des intervenants est aussi différent. Lê Quan Ninh n’a pas encore trouvé son son et rédui son instrumentation a ce qu’on peut admirer aujourd’hui. Daunik Lazro, le plus senior des trois, a le jazz, free ou plus traditionnel, ancré en lui, même si on sent que les amarres son définitivement larguées. Michel Doneda est lui au début de la voie (voix ?) qu’on lui connaît aujourd’hui et on peut déjà anticiper sur cet enregistrement l’immense défricheur sonore qu’il va devenir.

Tout au long de ces huit plages, des mélodies apparaissent et disparaissent au gré des improvisations, parfois en solo, parfois collectives pour créer un joli patchwork d’ambiances. On sent déjà une profonde retenue, voire de la méfiance, vis-à-vis d’une certaine virtuosité trop démonstrative qui pourrait mener dans une impasse stérile.

Ce n’est probablement pas un disque majeur mais c’est un document important pour moi afin de connaître ce qui se jouait à cette époque-là. Et j’avais envie d’en parler…

LP Van d’Oeuvre– 8903 (une version CD a été éditée au début des années 90 par le label In Situ – IS037).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s