The Dead C – Future Artists

Derrière cette pochette qui m’évoque irrésistiblement le papier peint qu’il y avait chez ma grand-mère, se cache un grand disque d’improvisation rock. The Dead C est un trio néo-zélandais composé de Bruce Russel (guitare), Michael Morley (guitare et chant) et Robbie Yeats (batterie). Pour ce qui est de ressembler à un trio de rock classique, on s’arrêtera là car The Dead C ne respecte rien. Chacun de leurs enregistrements est une pure et simple agression envers le bon goût et la bienséance. N’est-ce pas là une heureuse survivance de l’esprit punk ?

D’ailleurs, parlons un peu de punk rock. L’album s’ouvre sur un morceau intitulé The AMM of Punk Rock. Déjà tout un programme : imagine-t-on Keith Rowe déchirer son t-shirt et Eddie Prévost donner des coups de lattes à son set de percussions ? Disons-le tout net, c’est sur ce morceau que les trois néo-zélandais seront le plus sage avec une lente progression tout en finesse qui peut éventuellement évoquer AMM.

Ca se corse ensuite car c’est le brave Neil Young qui est convoqué sur The Magician pour subir un supplice électrique qu’il n’aurait jamais imaginé. De tout l’album, on n’entendra la voix de Michael Morley que sur ce morceau.

Avec Macoute, on passe dans le monde électro-acoustique avec une belle impro destructurée qui joue admirablement sur les effets stéréophoniques.

Puis vient le plat de résistance. Vous aimez le free-rock? alors vous allez être servi! Eternity et Garage se construisent lentement sur des blues poisseux à souhait, avant que les guitares ne rivalisent d’effets bruitistes, de feedbacks et de larsens, avec une rythmique souvent chaotique. Du grand art pour ces deux longues plages dont on ressort complètement déboussolés.

A la réflexion, Future Artists n’est probablement pas un album typique des Dead C (même si le son lo-fi porte immanquablement la signature du groupe). Il ressemble plus à ce que peut faire Bruce Russel en solo mais c’est néanmoins un très bon disque de free rock où souffle en permanence l’esprit du punk et de la no-wave.

Ba Da Bing Records BING053

Publicités

Un commentaire sur “The Dead C – Future Artists

  1. hello et bonne année !!

    The Dead C, je ne connais pas. Mais déjà la pochette me plait.
    Le punk rock, Neil Young, le monde électro-acoustique, le free-rock, que de références intéressantes… »..un très bon disque de free rock où souffle en permanence l’esprit du punk et de la no-wave. » Tu m’as vraiment intrigué !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s