Keith Rowe – Oren Ambarchi – 8 février 2009, Amsterdam

Ces deux aventuriers de la guitare sont aguerris aux triturations les plus extrêmes de l’instrument. Keith Rowe est l’inventeur de la « tabletop guitar », guitare posée à plat sur une table et attaquée systématiquement de manière non conventionnelle. Oren Ambarchi, lui, est un briseur de chapelles au registre extrêmement large : improvisation, ambient, drone doom, noise…

Quatre pages du Treatise de Cornelius Cardew ont été jouées ce soir-là et publiées sur un joli vinyle par le label Planam. Treatise est une partition graphique de 193 pages servant de guide aux musicien libres de l’interpréter comme ils le souhaitent. La pochette du disque que l’on peut voir ci-dessus est une reproduction de la page 53. Ce disque se place dans la lignée des territoires défrichés par Rowe depuis une dizaine d’années : minimalisme des interventions, art du placement juste, textures sonores riches mais peu envahissantes, apprivoisement du silence. Ambarchi, lui, est dans une optique proche du drone, mais à un volume requérant l’attention concentrée de l’auditeur, à l’opposé de sa récente collaboration avec Sunn O)).

PLANAM CCC

Publicités

Un commentaire sur “Keith Rowe – Oren Ambarchi – 8 février 2009, Amsterdam

  1. Pingback: Oren Ambarchi – Sagittarian Domain | Freesilence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s